Le projet ICOOPEB est financé par la Commission européenne et a été sélectionné en réponse à l’appel ERASMUS+ Capacity Building. Il est coordonné à Le Mans Université, au sein du laboratoire ESO. Il dure trois ans, du 15 février 2023 au 14 février 2026.

Il s’intitule « Innovations éducatives, sociales et technologiques pour le développement agricole durable et le coopérativisme dans les territoires ruraux de l’Amazonie équatorienne et brésilienne ».

L’objectif est de créer des outils numériques tels qu’une carte collaborative, des vidéos éducatives, une plateforme d’échange de connaissances afin d’échanger et d’enseigner le coopérativisme, l’agroécologie et la transition socio-écologique dans les territoires amazoniens.

Le projet est une coopération internationale entre plusieurs partenaires :

  • En France :
    • Le Mans Université (coordinateur)
    • CIRAD – Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
  • En Espagne :
    • Universidad de Alicante
    • Universidad Miguel Hernandez
  • Trois institutions au Brésil :
    • Instituto Federal do Pará- Castanhal campus,
    • Universidade Federal do Amapá
    • Universidade Federal Rural da Amazônia
  • Deux institutions en Equateur :
    • Universidad Central del Ecuador
    • Universidad Regional Autónoma de los Andes

Au total, nous avons réuni une équipe de 37 enseignants-chercheurs pour enseigner dans 12 Licences, 9 Masters et 4 Doctorats, 8 coopératives et associations de petits producteurs et de communautés indigènes ainsi qu’une autre université équatorienne (IKIAM) sont partenaires en Amazonie.

CONTEXTE

Les populations rurales d’Amazonie subissent de profondes modifications de leur environnement, leurs modes de vie, leurs cultures et leurs savoirs sont menacés. L’organisation collective des producteurs, le maintien et le développement de systèmes de production basés sur l’utilisation durable des ressources naturelles sont essentiels pour l’avenir de ces populations et nécessitent de nouvelles formes de formation académique qui combinent l’amélioration des connaissances empiriques et la maîtrise des nouvelles technologies.

OBJECTIFS

Le projet ICOOPEB renforcera la formation de 3 150 étudiants, assurée par 38 enseignants, sur les enjeux du développement territorial durable dans les universités amazoniennes et améliorera leur maîtrise des nouvelles technologies de l’information. Il sera basé sur le développement et l’apprentissage d’outils numériques pour communiquer les besoins des communautés rurales et construire des solutions appropriées en rapprochant les étudiants des entreprises coopératives.

Le projet consistera en

  • 4 séminaires impliquant des enseignants, des étudiants, des professionnels de l’économie sociale et solidaire, des producteurs ruraux et des communautés amérindiennes ou traditionnelles ;
  • la production de 6 ressources audiovisuelles sur des expériences innovantes ;
  • la production d’ une plateforme de partage des connaissances et d’une carte participative avec traduction;
  • des formations sur les thèmes du projet et sur les outils numériques pour les communautés rurales et indigènes (250 personnes formées) ;
  • la diffusion des résultats et des outils à d’autres établissements, coopératives et organisations indigènes de la région.
  • un site web donnant accès aux outils numériques.