Séminaire « Coopératives et développement territorial en Amazonie »

Ce séminaire s’inscrit dans le cycle thématique interdisciplinaire  » Transitions socio-environnementales  » de Diagonales – Maison de la Recherche en Humanités et Sciences Sociales, Université du Mans.

Il est organisé par François LAURENT, Professeur de Géographie (ESO, Université du Mans), coordinateur du programme ICOOPEB.

Salle E105 | Bât. enseignement | Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines | Université du Mans > Hybride en zoom (inscription à la vidéoconférence – diagonales@univ-lemans.fr )

« L’Amazonie subit de profonds changements qui se traduisent par une dégradation de son environnement. L’agriculture et l’élevage en sont les principaux facteurs. La protection de l’environnement est étroitement liée aux formes de développement et à la résolution des difficultés socio-économiques des petits producteurs familiaux ».

L’ESO et ARGUMANS sont partenaires d’un projet ERASMUS+ avec des centres de recherche et d’enseignement supérieur brésiliens, équatoriens et espagnols pour la transition numérique de l’éducation dans le domaine du développement durable dans les territoires amazoniens.

Au cours de ce séminaire, après une présentation du projet ERASMUS+ ICOOPEB et des liens qu’il vise à établir entre la recherche et l’éducation, nous présenterons le rôle joué par les dynamiques collectives dans la construction du développement durable dans les territoires ruraux d’Amazonie ».

Ce débat sera organisé autour de trois présentations :

  • Adebaro ALVES DOS REIS (économiste, directeur de l’Institut fédéral du Pará, Brésil) : « Coopérativisme et durabilité dans l’État du Pará, Brésil ».
  • Wagner NASCIMIENTO (doctorant en géographie, ESO, Université du Mans) : « Dynamiques territoriales de la diffusion des systèmes agroforestiers auprès des agriculteurs familiaux en Amazonie brésilienne ».
  • François LAURENT (géographe, ESO, Université du Mans) : « Recherches menées à l’ESO du Mans en Amazonie et projet ICOOPEB – Innovations éducatives, sociales et technologiques pour le développement agricole durable et le coopérativisme dans les territoires ruraux de l’Amazonie équatorienne et brésilienne ».